Vous êtes ici : Accueil Zaclys Poésie / Les rubriques / Amour

Voir un poême

A Jeanne

Victor HUGO   (1802-1885)

Ces lieux sont purs ; tu les complètes.
Ce bois, loin des sentiers battus,
Semble avoir fait des violettes,
Jeanne, avec toutes tes vertus.

L'aurore ressemble à ton âge ;
Jeanne, il existe sous les cieux
On ne sait quel doux voisinage
Des bons coeurs avec les beaux lieux.

Tout ce vallon est une fête
Qui t'offre son humble bonheur ;
C'est un nimbe autour de ta tête ;
C'est un éden en ton honneur.

Tout ce qui t'approche désire
Se faire regarder par toi,
Sachant que ta chanson, ton rire,
Et ton front, sont de bonne foi.

Ô Jeanne, ta douceur est telle
Qu'en errant dans ces bois bénis,
Elle fait dresser devant elle
Les petites têtes des nids.

 



2 052 clics - Créé le 26/06/2013 par Tito



Réagissez, commentez, discutez ...

InfoSoyez le premier à réagir !


(sert uniquement à vous signaler les réactions)




Partager ?

diaspora  G+  facebook  twitter  Digg  Yahoo  Delicious  Technorati  myspace


Voir d'autres poêmes en rapport avec celui-ci ?



Statistiques des visites : cliquez ici »



Vous voulez contribuer et publier un poême dans cette rubrique ?

InfoMerci de vous identifier ou de vous créer un compte si ce n'est pas déjà fait.


icone user Me connecter :

InfoMerci de saisir vos identifiants.




Me reconnecter automatiquement à chaque visite sur ce navigateur :
               





retour





+ vus


+ récents





Plan du site | Aide | Mentions légales et CGU | RGPD | Travaux et incidents | Budget | Faire un don | Chouchen | Z pub | Logo et prospectus

© Association la mère Zaclys 1998-2019  - Zaclys v2.5

Suivez nous sur Diaspora, Mastodon, Google+, FaceBook ou Twitter